9 août 2022
mal de dos

Les conseils pour soulager le mal de dos

Les maux de dos sont un fléau que de nombreuses personnes doivent porter au quotidien. En effet, ils surviennent généralement sans prévenir, empêchant ainsi l’individu atteint de réaliser certaines activités physiques. Les facteurs pouvant provoqués une lombalgie sont nombreux. Cependant, il existe également différents moyens d’atténuer et de soigner ce genre d’inflammation. Remède naturel ou médication, quelle méthode fonctionne réellement pour traiter le mal de dos ?

La médication : une solution à court terme

En cas de lombalgie, il est possible d’atténuer la douleur avec la prise d’antalgiques et d’anti-inflammatoires. En cas de maux de dos chroniques, ces derniers peuvent aussi être associés à des antidépresseurs en petites doses. 

Toutefois, il est toujours préférable de consulter un médecin ou un ostéopathe avant d’entamer un traitement médical. Cela est notamment dû au fait qu’une lombalgie peut ne pas être d’origine mécanique, mais pathologique ou cancéreuse. Il est également important de préciser que ces médicaments ne sont pas efficaces dans le cas d’une lombalgie de plus de 4 semaines.

Les remèdes naturels pour soigner le mal de dos

Outre la médication, certains remèdes de grand-mère (ou remèdes naturels) peuvent aussi être très efficaces contre les maux de dos. Parmi les plus connus, on retrouve :

  • La poche d’eau chaude : ou bouillotte qui sera appliquée directement sur la zone douloureuse pendant 15 ou 20 min. Cette opération peut être renouvelée jusqu’à 5 fois dans la journée lorsque la douleur est insoutenable.
  • Le massage à l’huile essentiel : notamment l’huile essentielle de gaulthérie qui est connue pour ses propriétés anti-inflammatoires ainsi que des actifs similaires à ceux de l’aspirine. Elle peut aussi être remplacée par de l’huile essentielle de menthe poivrée qui permet d’atténuer la douleur.
  • La prise d’antidouleurs naturels : tels que l’harpagophytum (ou griffe du diable), l’écorce de saule et le curcuma. Ces derniers ont également l’avantage de ne présenter que très peu d’effets secondaires, voire aucun, contrairement aux médicaments.

Enfin, en cas de lombalgie, il est aussi fortement déconseillé de rester immobile ou en position allongée trop longtemps. Si, dans un premier temps, cela contribue à ne pas solliciter la partie douloureuse, l’inactivité risque d’aggraver la situation. Il est donc préférable de réaliser de petites activités physiques en cas de douleurs lombaires.

Quelques conseils pour prévenir la lombalgie

Les personnes les plus touchées par les problèmes de dos sont les adolescents et les personnes âgées (soit les individus de 50 ans et plus). Toutefois, la lombalgie n’est pas une fatalité et il existe des moyens simples pour la prévenir, notamment :

  • Les étirements du dos 
  • Les exercices de renforcement des muscles lombaires 
  • L’adoption de bonne position durant le sommeil (préserver son dos droit avec des coussins sous les genoux pour dormir sur le dos et entre les genoux pour dormir sur le côté) et éviter de dormir sur le ventre
  • L’adoption des bons gestes pour réduire les risques de problèmes de dos (garder le dos droit, plier les jambes pour se baisser, fléchir les jambes pour le jardinage et le bricolage, etc.)

Que faire dans le cas d’une douleur lombaire persistante ?

Si les douleurs causées par les maux de dos s’éternisent durant plus de 3 mois, une consultation chez le médecin peut s’imposer. En cas de lombalgie chronique, il est aussi recommandé de faire appel à un renforcement musculaire comme MedXcore. À noter que ce genre d’établissements n’est pas une salle de sport, mais une alternative à la salle de sport. D’ailleurs, ils sont également compétents dans le renforcement musculaire pour séniors.