Qu’est-ce que la certification AMF ?

certification AMF

Mise en place en 2010 par l’Autorité des marchés financiers, la certification AMF est devenue obligatoire pour certains professionnels du secteur de la finance. C’est un examen qui permet de vérifier mais aussi de valider les connaissances des employés, au bout de six mois après leur recrutement.

A qui s’adresse la certification AMF ?

La certification AMF est un examen obligatoire pour les prestataires travaillant dans les services financiers. Cela peut concerner les gérants, les vendeurs, les responsables de compensation d’instruments financiers ou encore les responsables du post-marché. Mais elle est aussi obligatoire pour tous les prestataires travaillant dans les services d’investissement, comme les négociateurs d’instruments financiers, les compensateurs d’instruments financiers, ou encore les analystes financiers, les responsables de la conformité pour les services d’investissement et enfin les responsables de conformité et du contrôle interne d’une société de gestion de portefeuille.

En quoi consiste l’examen de la certification AMF ?

L’examen pour obtenir la certification AMF ne comporte qu’une seule épreuve. En effet, les candidats doivent répondre à un questionnaire comprenant 100 questions, provenant d’une base de données de 800 questions. Cette base de données est accessible aux candidats souhaitant s’entraîner avant l’examen. Cette évaluation porte sur 12 thématiques, comme par exemple : le cadre institutionnel, ou encore la lutte contre le blanchiment ou bien les bases comptables. Afin de réussir le test, les candidats doivent obtenir un score d’au moins 75% pour les questions de la catégorie C (concernent la culture financière et la technique). Pour la catégorie A (servant à évaluer les connaissances du candidat dans les fonctions occupées), ils se doivent d’avoir au moins 80%.

Comment s’inscrire à l’examen ?

Pour pouvoir passer cet examen, deux possibilités s’offrent à vous :

  • La vérification : qui est un processus réalisé en interne directement dans l’employeur et dans les six mois suivants le recrutement de l’employé. Cependant, si vous désirez changer d’entreprise au cours de votre carrière, vous devrez repasser ce test
  • La certification : en faisant appel à un organisme indépendant qui se charge de faire passer l’examen au candidat pour le compte de l’AMF

Pour tout organisme souhaitant faire passer cet examen doit déposer un dossier de candidature à l’Autorité des marchés financiers. Celui-ci doit prouver qu’il est capable de faire passer cet examen à ses candidats en leur offrant tous les moyens nécessaires. Le Collège de l’AMF décide alors par la suite s’il certifie l’examen ou non.

Laisser un commentaire