Cuisiner avec ce qui reste, c’est possible !

cuisiner

Cuisiner quand il n’y a rien de prévu, n’est pas toujours un plaisir… Mais quand on a pris l’habitude de “liquider” tout ce qui a été oublié ou qui n’est pas toujours au goût du jour, on arrive à faire des miracles.

Cuisiner avec ce qu’il y a au fond du congélateur

Mettez-y ce qui vous arrange sans vous priver de ce qui se trouve auprès des spécialistes des surgelés et qui vous facilite la vie. Pourquoi acquérir hors saison et très cher des haricots verts fraichement ramassés filandreux, qu’il faudra en plus peler, alors qu’on en trouve de meilleurs tout prêts et moins chers ? Alors, congelez vos trouvailles de viandes et de poissons, achetez de bons ingrédients surgelés par des pros, faites quelques plats en avance et surgelez-les… Vous êtes adulte et responsable, non ? Un exemple de contenu de freezer qui ne nous est pas inconnu :

  • Des fruits surgelés (framboises, mangues, bananes, fraises, myrtilles).
  • Quelques légumes (haricots verts, oignons, ail, tomates en quart ou en cube, petits pois…).
  • Quelques desserts surgelés (ah les petits fondants et cannelés de Picard…).
  • Du pain pour de fréquents dépannages.
  • Une plaquette de beurre de dépannage.
  • De la viande, des crevettes et du poisson en fonction des
  • Quelques plats chinois tout faits, car parfois la fainéantise a du bon.
  • Des glaçons.
  • Curcuma, piments, citronnelle pilée et des machins bizarres plus ou moins identifiés.
  • Des miettes et des vieux machins oubliés (qui ne devraient pas être présents si nous vidions complétement le freezer au minimum 2 fois par an pour le laver).

Avec les fonds de placards et les épices qui trainent

Le standard

  • Farine, maïzena, fécule de pomme de terre.
  • Huile d’olive et huile neutre.
  • Vinaigre balsamique et vinaigre neutre.
  • Moutarde l’ancienne.
  • Moutarde dite de Dijon.
  • Thon nature.
  • Réserve de pâtes et lasagnes (les rejetons et les importants, ça adore les pâtes).
  • Riz (thaï et basmati) par sacs de 5 kilogramme
  • Cependant en boite croquant.
  • Coulis de tomate nature.
  • Fruits séchés (abricots, pruneaux, figues)
  • Olives (noires la grecque et vertes nature).
  • Crème fraiche liquide et/ou épaisse (cf. commentaire plus haut).
  • Bouillon cube.
  • Légumes séchés (haricots rouges, lentilles vertes).
  • Chocolat (à croquer et cuire).
  • Purée de pommes de terre en flocon (servira épaissir n’importe quelle soupe).

Les bizarreries séchées

  • Huile de sésame chinoise (le sésame est grillé avant).
  • Sauce soja claire.
  • Mirin (vin de riz doux).
  • Poivre du Sichuan (si si !).
  • Lait de coco (il en y a de l’allégé en gras).
  • Graines de sésame.
  • Graines de moutarde.
  • Mélange 5 épices.
  • Cannelle en poudre et en bâtons.
  • Anis étoilé (badiane).
  • Curry (poudre ou pâte, la puissance en piment dépend de vos saveur).

Le bizarre fraichement ramassés et/ou congeler

  • Curcuma fraichement ramassés (se congèle super bien).
  • Poivre vert fraichement ramassés.
  • Piment oiseau fraichement ramassés et piment bouc (également appelé piment antillais ou Scotch Bonnet Pepper. Il ressemble à un petit poivron. C’est le plus fort cependant le plus parfumé des piments. Mais, c’est le roi des piments ! Se congèle parfaitement).
  • Des fruits et des légumes bizarres (soyez curieux !).

La cuisine, ce n’est pas si difficile ! Il est possible de faire rapidement des choses saines et excellentes. Car, si vous possédez à l’intérieur de vos réserves les éléments ci-dessus (les standards), vous serez en mesure de faire 95 % des formules des articles pour cuisiner qui se trouvent sur le site ta-cocotte.com.

Petits sachets pour parer à toutes les éventualités

Pour les plus prévoyants et organisés : grattez la peau du gingembre (même imparfaitement, si elle est lisse ce n’est pas très grave) et hachez-le, hachez également les différentes herbes (la coriandre : feuilles ET tiges, le basilic et la menthe : que les feuilles). Puis, congelez-les à l’intérieur des bacs à glaçons en les ayant préalablement mêlés à de l’eau pour les couvrir. Enfin, une fois pris et répartis à l’intérieur de petits sacs ou de boites à congélation correctement étiquetés et datés, vous pourrez avoir des dosettes bien adaptées.

Laisser un commentaire