Comment utiliser l’isolant pour les combles perdus ?

isolant

Dans beaucoup de maisons contemporaines, la structure de la charpente (fermettes) ne permet pas une utilisation rationnelle des combles… L’espace y est donc “perdu”. La séparation entre les combles et les pièces à vivre se fait avec des plaques de plâtre suspendues, sur lesquelles est disposé l’isolant. Dans des maisons plus anciennes, le sol se compose de parquet sur lequel on déroule l’isolant.

Isoler le sol du grenier

L’isolation de combles dits “perdus” c’est-à-dire non aménageables, se fait en traitant seulement la surface du sol sans s’occuper de la charpente.

Isolant en rouleau

Ce type d’isolation s’effectue avec de la laine minérale ou végétale qui peut être sans pare-vapeur. Elle peut se poser directement sur les solives et donc sur l’ensemble du sol… Soit découpée et posez entre les solives. En ce cas, il est préférable de la poser avec un pare-vapeur appliqué sur le plancher. La mise en œuvre des deux solutions conjuguées donne les meilleurs résultats.

Isolants en vrac

On peut aussi isoler ce type de plancher en répandant entre les solives, des granulés de polystyrène, de liège ou de mica sur des épaisseurs égalisées de 10 cm environ entre les solives. Bons isolants, ces matériaux ont l’avantage d’être très légers. Cela peut même devenir un inconvénient car il faut souvent les recouvrir soit d’un plancher qui permet aussi de mieux utiliser la surface du grenier si cela est possible, soit de saupoudrer de plâtre leur surface avant de pulvériser de l’eau et obtenir ainsi à bon marché, une croûte suffisante pour les maintenir en place. En présence de solives apparentes côté grenier (le plafond inférieur étant constitué de plaques fixées sous les solives), il est possible de poser un plancher en panneau, cloué sur les solives, par-dessus l’isolant. Les combles deviennent alors utilisables si la structure de la charpente le permet.

Isolant soufflé

Les procédés de soufflage s’adaptent particulièrement bien à la mise en place d’isolants en flocon… Laine minérale, végétale, ouate de cellulose, flocons de coton ou de laine naturelle. Une épaisse couche d’isolant s’étale ainsi sur le sol. Le soufflage permettant d’aller dans les moindres anfractuosités et notamment au plus loin des rampants de sous-toiture… Ce que ne permettent pas toujours de faire les isolants en rouleau.

  • L’isolant en rouleau se déroule directement sur le sol des combles.
  • Le soufflage (à faire réaliser par un professionnel) est la façon la plus rapide d’isoler des combles perdus.
  • Entre les fermettes des combles modernes, la solution des isolants en granulés à étaler est souvent remplacée par des isolants en flocons qui peuvent être soufflés.

Pour plus d’informations et de conseils, rendez-vous sur le site isolation-mince.com.