28 octobre 2021
Carl Medjani

Carl Medjani passe la journée avec les jeunes du CEF La Mazille de Saint Jean La Bussière

L’entrepreneur et ancien footballeur Carl Medjani a rendu visite au Centre Éducatif Fermé La Mazille à Saint Jean La Bussière le 20 mai dernier. Le but de cette rencontre était de passer une journée de solidarité sportive avec les jeunes du centre. Il a été accueilli chaleureusement par les jeunes qui ne pouvaient pas cacher leur joie face à cette belle surprise.

Une journée riche en entraînements et en ateliers, avec des heures d’efforts sportifs pour renforcer le travail d’équipe et le dépassement de la zone de confort. Un bel échange entre les jeunes du CEF et le footballeur professionnel.

Au déjeuner, un précieux moment d’échange et de partage a été effectué, ce qui a d’ailleurs permis aux jeunes de se confier à Carl, qui, lui, a pris le soin de les conseiller sur leurs vies au-delà du centre et du sport.

En fin de journée, une pause détente étaient prévue autour d’un goûter et d’une séance de dédicaces par le sportif de haut niveau.

Qui est Carl Medjani ?

Légendaire dans le monde du football international, il devient plus tard Capitaine de l’équipe nationale d’Algérie, Carl Medjani a posé son identité grâce à son remarquable talent durant toute sa carrière. De 2001 à 2006, il est sélectionné dans l’équipe de France jeune et Espoir en tant que défense centrale et milieu défensif. Simultanément, il intègre également d’autres clubs comme Levante, Olympiakos, Valencienne, et bien d’autres encore. Pour finir en beauté son parcours, il revient dans sa région d’enfance au FC Salaise pour ensuite entrer dans le monde de l’entrepreneuriat qui lui réussit bien. Adepte de sports, il ne s’intéresse pas qu’au football, mais également au rugby, à la boxe et au sport au général.

Un Centre pour les jeunes : Le centre éducatif fermé de La Mazille

Au respect du code de justice pénale des mineurs, les centres éducatifs assurent la Protection Judiciaire de la Jeunesse. Situé au centre du Beaujolais Vert, le CEF prend en charge l’éducation des adolescents ayant fait des infractions pénales, et cela en adoptant une méthode d’éducation des plus disciplinées. Il se charge d’assurer la scolarité pour assurer l’avenir professionnel de ces derniers et de faire un suivi thérapeutique de leurs attitudes. Cela permet aux adolescents de devenir de bons citoyens dans leur future vie.

Association Acolea : le créateur des CEF

L’association Acoléa est le gestionnaire du CEF et est associée à la protection judiciaire de la jeunesse. Accompagnant 2 438 personnes de tout âge, elle est répartie dans 82 établissements sous l’aide de 1 200 professionnels.

La PJJ protection judiciaire de la jeunesse

Pour la PJJ protection judiciaire de la jeunessel’action éducative dans le cadre pénal est une priorité. Les mineurs délinquants, multirécidivistes, multiréitérants  dans le cadre de l’alternative à l’incarcération sont pris en charge par le CEF. Nombreux sont les acteurs dans la mise en œuvre de cette action, on compte plus de 8000 agents. La PJJ prend en charge 170 500 mineurs chaque année, avec un dispositif qui compte actuellement 1500 structures de placement. La PJJ encadre la politique judiciaire de la protection de l’enfance. Le nouveau Code de la justice pénale des mineurs (CJPM) entrera en vigueur le 30 septembre 2021, ce qui contribuera à la mise en place d’une justice plus réactive.

L’organisateur de l’événement 

La journée d’échanges sportifs avec l’équipe du CEF La Mazille a pu avoir lieu grâce à l’organisation de l’agence Dis Leur (www.disleur.com).