28 octobre 2021
maison

L’importance de la vidange de la fosse septique tous les 4 ans

Mauvaises odeurs, dommage sur les installations sanitaires, des canalisations bouchées, une infiltration dans le sol et les structures de l’habitation, une fosse septique pleine et bouchée peut être dangereuse. Le pompage et l’inspection réguliers de votre fosse septique peuvent vous aider à prolonger le fonctionnement de votre système d’assainissement sur place, à éviter des réparations coûteuses et à protéger la qualité de l’eau. L’assainissement assure l’évacuation et le traitement des eaux usées en minimisant les risques pour la santé et pour l’environnement. Découvrez l’intérêt de faire vidanger sa fosse septique.

Le pompage d’une fosse septique

La plupart des maisons individuelles équipées d’une fosse septique ont un système présentant un certain niveau de dysfonctionnement. Le mauvais fonctionnement et les pannes des systèmes d’évacuation des eaux usées sur place rendent nos eaux souterraines et de surface susceptible de contamination fécale.  Le maintien des fosses septiques en bon état peut protéger l’environnement. Les systèmes d’évacuation des eaux usées nécessitent un entretien régulier. En moyenne, selon le volume de votre fosse et le nombre d’habitants dans le foyer, on estime qu’il faut effectuer une vidange de la fosse septique tous les 4 à 5 ans, le moment où les boues atteignent 50 % du volume. Une entreprise agréée spécialisée en travaux d’assainissement peut se charger de la vidange de votre fosse septique. Une fois la vidange terminée, le vidangeur remet au propriétaire un bordereau de suivi des matières de vidanges.

Comment fonctionne la fosse ?

Un système de traitement des eaux usées individuel, de la maison vers une fosse septique se compose :

  • De tuyaux d’évacuation des eaux usées
  • La fosse septique ou de décantation
  • La boîte de dispersion et le champ d’absorption ou de drainage du sol.

Les eaux usées s’écoulent des toilettes, de la buanderie et des éviers dans la maison par les tuyaux d’évacuation vers la fosse septique. La fosse septique, faite de béton coulé solide (dans la plupart des cas), a une entrée et une sortie pour les effluents. Une fois que les déchets entrent dans la fosse, les solides se déposent au fond pour se décomposer et devenir la couche de boues. L’eau de l’effluent se trouve au milieu et les graisses plus légères et les savons flottent vers le haut pour créer la couche d’écume. L’eau effluente s’écoule par un tuyau vers le champ de drainage. Les réservoirs plus récents contiennent parfois une tranchée d’infiltration créant une seconde zone de décantation avant que l’eau ne soit rejetée dans le champ d’absorption du sol.