30 novembre 2022
couteaux japonais

Comment bien utiliser un couteau japonais ?

De nombreux outils sont utilisés au quotidien en cuisine. C’est l’exemple des couteaux qui permettent de découper divers ingrédients. La découpe étant une tâche majeure en cuisine. Il existe différents types de couteaux pour combler les besoins des utilisateurs. Parmi ces types figure l’un des plus appréciés, à savoir le couteau japonais. Comment bien utiliser ce type de couteaux ? Découvrez la réponse ici.

Les types de mouvements à effectuer avec le couteau japonais

La principale caractéristique qui différencie le couteau japonais de celui européen est la dureté de sa lame. Il a été ainsi conçu pour permettre un meilleur affûtage de sa lame, ce qui le rend plus tranchant. De même, sa configuration est telle qu’il assure une bonne expérience de coupe à la personne qui l’utilise.

Vous pouvez vous procurer ce couteau chez des spécialistes comme maison-damas.com. Cependant, pour profiter réellement de ce couteau, vous devez l’utiliser en adoptant les bons mouvements. En effet, il existe des mouvements non recommandés pour celui qui utilise le couteau japonais.

Ainsi, les mouvements latéraux, de bascule ou de torsions sont à réduire ou à éviter le plus possible. Ils peuvent endommager le couteau. Les mouvements les mieux adaptés pour ce type de couteau sont ceux de bas vers le haut ou d’avant en arrière.  

Les surfaces d’utilisation

Les matières rigides comme le marbre et le verre ont un très mauvais effet sur les couteaux japonais. En effet, lorsque vous coupez certains ingrédients ou la viande par exemple sur des planchettes en matière rigide, vous courez le risque de dégrader la lame du couteau japonais. Même si la dureté de la lame de ce dernier peut vous laisser penser le contraire, elle peut très vite se dégrader.

Vous devez donc veiller à effectuer vos coupes sur des matières plus souples comme le bois ou le plastique. Il en est de même pour les aliments que vous coupez avec ce couteau. Évitez le plus possible de l’utiliser pour couper des aliments durs comme certains types de légumes ou les fruits à coque.

De même, les aliments à noyau, à os, à arête ou qui sont surgelés ne doivent pas être coupés avec votre couteau japonais. Ces derniers créeront des fissures dans la lame. Aussi, après chaque utilisation, rincez bien votre couteau et mettez-le, de préférence, dans un protège-couteau.

La fréquence d’aiguisage

Pour toujours maintenir une sensation de coupe agréable avec votre couteau japonais, vous devez l’aiguiser plus souvent. N’attendez surtout pas qu’il cesse de couper comme d’habitude avant de l’aiguiser.

Pour aiguiser convenablement votre couteau japonais, vous pouvez utiliser la pierre à aiguiser. Il n’est pas très recommandé d’employer les appareils à aiguiser, qu’ils soient manuels ou électriques, car ils réduisent généralement la durée de vie de votre couteau.

En somme, pour bien profiter d’un couteau japonais, vous devez veiller à l’utiliser sur les surfaces appropriées en suivant les bons mouvements. De même, participez à son entretien en le rinçant après chaque utilisation et aiguisez-le régulièrement avec la pierre à aiguiser. Après utilisation, il est recommandé de le mettre dans un protège-couteau.