9 août 2022
se lancer dans le pilotage informatique pour son entreprise

Astuces pour se lancer dans le pilotage informatique pour son entreprise

Le pilotage informatique est complexe, les entreprises manquent de moyens et de stratégies pour le mettre en œuvre. Face à cette complexité, les chefs d’entreprise ne peuvent garantir la pérennité de leur infrastructure informatique et la représentation globale de leur système d’information. Pour cela, cet article vous présente quelques astuces pour mener à bien le pilotage informatique de votre entreprise.

S’informer auprès de prestataires externes spécialisés

Toutes les entreprises font recours au service des prestataires pour gérer leur système informatique. Les relations avec les fournisseurs de services comme servicepilot.com sont souvent précieuses. L’organisation de revues de services et/ou de revues de contrats avec les prestataires les plus stratégiques est pour le moins indispensable. La gestion opérationnelle de la maintenance des applications tierces (TMA) est généralement effectuée pour les applications critiques et repose sur des protocoles spécifiques plutôt que sur des normes est une capacité à promouvoir. La capacité à gérer les litiges avec les prestataires de services ne doit pas être négligée. Cela représente un signe de bonne gouvernance.

Fixez des objectifs et des priorités réalistes pour votre pilotage informatique

Les possibilités de transformation des entreprises à partir du numérique sont nombreuses et décisives pour l’avenir. Pour qu’un système d’information devienne levier de performance, cela nécessite des choix en cohérence avec la stratégie de votre entreprise.

Une check-list technique, fonctionnelle et organisationnelle identifie et formalise les projets. Ils sont gérés dans un portefeuille activé pour cela. Ce dernier permet au comité de direction de sélectionner les projets à réaliser, prendre des décisions sur les projets déjà en cours.

Ne pas oublier de gérer les compétences de vos équipes informatiques

L’équipe informatique est responsable du fonctionnement quotidien des systèmes d’information et de la réalisation des projets. L’ensemble des activités opérationnelles sont plus efficaces lorsqu’elles sont menées de façon individuelle et collective. En fait, cela inclut la préparation des réunions d’équipe et la prise de décisions opérationnelles. Des consultations personnelles régulières sont également organisées avec le personnel des technologies de l’information (TI).

Contrôlez la performance du système informatique

L’installation et l’utilisation d’indicateurs de performance du système d’information (SI) font partie du pilotage informatique. Toutes les entreprises possèdent des génériques que vous pouvez suivre, comme celles liées aux incidents : nombre, criticité (degré d’impact sur l’activité), durée d’indisponibilité du service. De plus, d’autres indicateurs sont à construire selon les besoins de chaque organisation, tels que : taux de disponibilité des applications clés, avancement et climat des projets, satisfaction des utilisateurs.

Selon l’évolution de la maturité des systèmes informatiques, chaque entreprise améliore le choix et la pertinence des indicateurs. Les critères permettant d’identifier un bon indicateur sont la rapidité et la précision des décisions, la facilité de collecter, la capacité à faciliter la concertation entre les décideurs, les utilisateurs et les équipes informatiques.

Impliquez l’équipe métier

Les outils informatiques et le système d’information sont souvent utilisés par tous les métiers d’une entreprise. Savoir mobiliser les personnes de chaque métier aide les managers à prendre des décisions adaptées aux besoins constatés sur le terrain. À l’aide du système d’information, la production de valeur est facilitée.

Les points indispensables pour un pilotage informatique en tant que levier de performance pour les métiers et l’entreprise sont la collection des besoins du terrain, la construction des projets cohérents et réalistes, l’implication des utilisateurs clés dans certaines phases du projet, la mise au courant des utilisateurs sur l’avancement du projet et l’organisation des enquêtes de satisfaction internes.