Lonzu Corse, la vraie charcuterie traditionnelle

Lonzo de Corse

Le Lonzo de Corse est une viande salée, séchée à sec et affinée. À base de longe de porc de la race Nustrale, originaire de l’île de Corse, où les animaux se nourrissent principalement de châtaigneraies ou de chênaies. Affiner pendant au moins trois mois, ficelé et pendu pour développer ses saveurs distinctives.

Une fois tranchées, les tranches sont tendres, car il y de la viande et un trait de gras. La viande de Lonzo corse, développe une variété caractéristique de saveurs légères et fraîches, douces et sucrées, allant de celles du jambon séché, des champignons des bois et des noisettes à celles du sel, du poivre et de la fumée.

Un produit phare et rare

L’élevage traditionnel du Porcu Nustrale permet à la charcuterie corse d’être l’une des meilleures au monde. La viande de porc de cette race pure est  de qualité et leur a permis d’obtenir trois appellations d’origine contrôlée.  L’AOC  Coppa de Corse, l’AOC Prisuttu et l’AOC Lonzu. Le Lonzo est un  filet maigre provenant du carré de porc Nustrale de l’élevage. La technique de salage est particulière, elle se fait en 6 jours, puis les pièces sont laissées au repos 24 heures après avoir été dessalées à l’eau courante des montagnes ou lavées au vin. Les viandes sont assaisonnées de poivre, boyauté et ficelé à la main.

Ensuite elles sont puis fumées 72 heures au bois de feuillus ou tout simplement accroché près de la cheminée. Le Lonzo corse, se consomme après cinq mois de sèche maximum, selon le cahier des charges de l’AOC. Pour éviter un durcissement prématuré, il faut le déguster rapidement. Il entre dans différentes préparations culinaires. Il se déguste en tranches épaisses en entrée (en hors-d’œuvre), coupé en dés et accompagné d’une bière à l’apéritif, sauté à la bière, en gratin ou poêlé en omelettes. Le déguster en nature est aussi un vrai régal.

Une cuisine rustique et savoureuse

Les Corses prennent leur nourriture et leur boisson très au sérieux et il est assez courant pour les habitants de prendre un déjeuner à trois plats accompagnés de quelques verres de vin corse. Tout se prépare selon la tradition et se transmet de génération en génération. La cuisine terreuse s’inspire de la terre, avec des fruits et légumes gorgés de soleil, des charcuteries et des fromages. Quant au vin, vous ne serez pas déçu. Une grande partie de la cuisine de montagne est basée sur les produits laitiers locaux, mais surtout de viande y compris tout ce qui est charcuterie. En matière de charcuterie, vous trouverez une bonne sélection sur ce site.

Laisser un commentaire